Skip to content

LEAP TERRE NOUVELLE | Contact | Tél. 04 66 32 07 42

Accueil » Les BTS de Terre Nouvelle dans le Sud Ouest

Les BTS de Terre Nouvelle dans le Sud Ouest

Mercredi matin, M. Mayar nous a reçu à Soual près de Castres. L’entreprise de sélection AURIVA y prélève les taureaux champions dans leur race. La semence de ces géniteurs minutieusement sélectionnés sera diffusée dans les exploitations de la région par Insémination Artificielle (IA). L’activité de la taurellerie évolue : aujourd’hui plus qu’avant, les taureaux prélevés sont jeunes, et leur séjour dans le Tarn est court. La raison : désormais, dans la plupart des races, ils sont sélectionnés grâce à l’outil génomique, leur ADN renseigne sur la qualité de leurs descendances. Il n’est donc plus nécessaire d’attendre l’arrivée en production de leurs fils et filles de testage avant de les diffuser massivement. M. Mayar a aussi présenté l’activité et les métiers de mise en place des paillettes, assurés dans notre secteur par la coopérative Coopelso. Tant en race pure qu’en croisement, en semence sexée qu’en semence conventionnelle, l’IA offre des garanties indéniables et permet très souvent d’améliorer la rentabilité de nos élevages.

L’après-midi a été consacrée à deux visites d’élevages de plaine. D’abord M. Boutonnier, éleveur de 70 Prim’holstein près de Viviers les Montagnes. Cet éleveur irrigue le maïs ce qui permet une relative sécurité dans les quantités récoltées. Ce système s’avère moins sensible aux aléas climatiques et permet de produire en quantité. Malgré tout, les coûts de productions et le travail sont importants, l’activité laitière dans le Tarn est en net repli. Autre visite de prestige, nous avons été reçus par le GAEC Planté-Moulet, un nom très connu en race Blonde d’Aquitaine. Nous avons vu un troupeau hors norme, avec des vaches suitées affichant 1300kg sur la bascule. M.Planté expose régulièrement ses meilleurs animaux jusqu’à Paris, d’où il revient rarement sans trophée !

Le lendemain jeudi, nous avons assisté à la présentation des résultats prévisionnels agricoles de l’année 2018 des exploitations d’Occitanie. Ces résultats, exposés par le CERFRANCE Occitanie, montrent que 2018 n’a pas été une bonne année pour la plupart des productions agricoles de la région. En effet, la météo n’a pas été des plus favorables avec un printemps arrosé favorisant la pression des maladies sur les cultures et la vigne, et un été sec affectant les ressources fourragères des éleveurs. La présentation avait lieu à l’Ecole d’Ingénieurs de Purpan à Toulouse, nous en avons alors profité pour visiter l’école : beaucoup de travaux sont menés par les enseignants-chercheurs, comme des recherches autour de la flore intestinale du veau, ou la résistance génétique de la vigne à certaines maladies fongiques. Les étudiants se sont ainsi vu donner la clef pour poursuivre leurs études en école d’ingénieurs : il s’agit de la motivation !

Ces deux jours furent riches, les étudiants ont été attentifs et professionnels. Ce séjour en région est à renouveler!

Scroll To Top

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Quand vous consultez notre site, des cookies (petits fichiers informatiques) sont déposés sur votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette. Nous utilisons ces fichiers pour vous permettre d'utiliser notre site dans les meilleures conditions (fonctionnalités, services). Nous utilisons également des cookies issus de logiciels tiers comme par exemple notre outil de suivi de statistiques Google Analytics.

Fermer